Ven 27 Oct - 2:47
Admin
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 27/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
© Arrogant Mischief sur Never Utopia
Livaï à point

« The only thing we’re allowed to believe is that we won’t regret the choice we made. »


NOM : Tout court (loulz)

PRÉNOM(S) : Livaï

AGE : 32 ans

ANNIVERSAIRE : 25 Décembre

TAILLE : 1.60m

GROUPE : Professeur

MATIÈRE ENSEIGNÉE : Anglais

CHOIX DU PERSONNAGE : Prédéfinis

AVATAR : Livaï A. ( Shingeki no Kyojin )


PSYCHOLOGICAL CONFESSIONS


Livaï a une personnalité complexe. Froid et distant aux premiers abords, si un regard pouvait tuer, ce serait certainement le siens. Son expression faciale varie peu souvent affichant généralement des traits blasés, ce qui le rend difficile à lire pour la majeure partie des gens. Direct et rude dans sa manière de s’exprimer, il est souvent grossier dans le choix de ses mots et dégage une aura intimidante malgré sa petite stature.
Plutôt solitaire, il apprécie sa tranquillité et préfère les réunions en petit comité plutôt que les grandes fiestas. Bien qu’il puisse paraître impénétrable aux sentiments, il est en réalité très attaché aux personnes qu’il côtoie. Protecteurs envers ses amis et les jeunes qu’il encadre, il est attentifs aux humeurs et besoins de chacun bien qu’il n’exprime que rarement ses préoccupations.

Bien qu’il soit en général calme et maître de lui même, Livaï a du tempérament et peut se montrer violent par moments. Bien évidemment il réprime ses envies de mettre des claques aux adolescents idiots et hormonaux à qui il enseigne. Les sacs de boxe du gymnase sont un défouloir plus adapté pour contenir son excédent de colère, frustration, ou ennuis.
C’est une facette de sa personnalité qu’il évite de montrer aux étudiants.  
Parlons ensuite d’un point important. Livaï aime l’ordre, et plus que ça, la propreté. Ses normes sont exigeantes, et gare à celui qui ne les respecterait pas sous son regard.

Physical Properties


Ne tournons pas autour du pot, et parlons tout de suite des choses dérangeantes. Dire que Livaï n’est pas de très grand serait un euphémisme, mesurer 1,60m pour un homme de trente quatre ans n’est pas vraiment dans la norme, pas qu’il puisse y faire grand-chose cela dit.
A côté de ça, le brun pèse environs 65 kg, principalement de muscles. Il a le corps tonique et parfaitement ciselé des pieds à la tête. Il est sportif, et ça se voit.
Il a la peau pale et les cheveux noirs qu’il coupe en undercut, ses iris sont bleus et c’est tout ce que vous avez besoin de savoir à son sujet.
STORYLINE OF THE CHARACTER


Né d’une mère célibataire, le petit Livaï grandit dans un foyer aimant. Pas particulièrement riche, peut être  mais aimant, c’est le souvenir qu’il en a. La vie n’était pas mauvaise en soit, sa mère lui enseignait à domicile, ou alors il n’avait pas souvenir d’être allé un jour à la crèche. Et puis la santé de sa mère se dégrada.
Petit à petit il vit son corps s’amincir, s’affaiblir, ses cheveux s'assécher, jusqu’au jour où elle ne sortit plus de son lit. Le petit Livaï resta en compagnie de son corps jusqu’à ce que ses voisins inquiets de ne plus avoir de nouvelles appellent la police, qui entra en force dans le petit appartement pour y trouver le jeune garçon.
Le seul parent enregistré injoignable, Livaï fut confié à un foyer en attente d’une famille d’accueil. Pas particulièrement heureux de son sort, le jeune garçon fuguait régulièrement. Les regards meurtriers qu’il lançait aux adultes qui tentaient une approche pacifique refroidissaient clairement ces derniers, et c’est ainsi qu’il resta au foyer jusqu’à ce qu’un homme se manifeste.

Un oncle, dont le visage comme le nom lui étaient parfaitement inconnu. Et voilà comment le jeune Livaï trouva une nouvelle maison. Les règles étaient simple. On mange, on dort, et on ne s’occupe pas des affaires de tonton Kenny. Ça lui allait, chacun son espace, chacun ses affaires. Comment ce mec avait obtenu sa garde, Livaï se le demandait avec du recul. Un esprit d’enfant n’allait pas aussi loin dans la réflexion et s'accommodait donc de son sort.
Le temps passa, et l’environnement dans lequel il évoluait n’était pas particulièrement propice au développement d’un enfant. Il faisait l’expérience de l’école pour la première fois et ça n’était pas particulièrement plaisant pour lui. Des morveux répugnants qui chahutaient, chouinaient et se tiraient les cheveux pendant les pauses temps libre, les professeurs toujours derrière lui à lui poser des questions idiotes ou à l’encourager à outrance, lui parlant comme à un retardé mental. Au moins à la maison, Kenny lui parlait comme une grande personne.

Les années passèrent, il avait développé une aversion pour la saleté, allez savoir pourquoi, il ne le comprenait pas lui même, jusque là, il avait toujours vécu dans la merde, il était peut-être temps que ça change, il s’était réveillé dans la douche un matin et avait briqué compulsivement la maison dans son intégralité, jusqu’à la moindre rainure des lattes du parquet.  

Aux abords de ses douze ans, Kenny disparu. Volatilisé. L’argent liquide s’était envolé de la maison, ainsi que ses vêtements, et toute la marchandise planquée, sous les lattes, dans les murs, Livaï avait fait toutes les planques dont il avait connaissance.

Retourner au foyer ? Certainement pas. La protection de l’enfance pouvait aller se faire mettre bien profond, Livaï était assez débrouillard pour continuer par lui-même. Il avait toujours un toît sur la tête, c’était le principal… Jusqu’à ce qu’il rentre un mois plus tard pour trouver la maison entourée de rubans policiers.

Évidemment, on lui avait mis la main dessus. Il avait beau être rapide, visiblement, il était attendu. Et voilà comment il s’était retrouvé de nouveau en foyer, puis en familles d’accueil.
Pas aimable pour un sous, grossier et violent en plus de ça, autant dire qu’il n’était pas spécialement apprécié par ses hôtes.
Chacun sa merde, si ça devait être une douleur dans le cul pour lui, ça le serait pour eux également.

Les choses n’allèrent pas en s’arrangeant à partir de là, les fugues continuaient, l’école pouvait aller se faire voir, il gagnait de l’argent comme il savait le faire, merci à oncle Kenny pour ses leçons de vie avisée. Et ainsi allait la vie, aussi merdique qu’elle pouvait être. Ce fut jusqu’à ce qu’il rencontre un grand blond avec un sourire ultrabright et une paire de sourcils gargantuesque. Pas que ce mot fut dans son vocabulaire à cet époque cela dit.

Erwin Smith, dans toute sa splendeur. Bon sang, qu’est-ce qu’il aurait donné pour réussir à lui démonter sa jolie dentition à l’époque. Les coups furent échangés, des côtes furent meurtries, mais rien de plus  que cela. Et sans vraiment comprendre comment, le jeune brun turbulent se retrouva pris sous l’aile des Smith.
La vie devint soudainement agréable, on lui laissait son espace lorsqu’il en avait besoin, on lui payait des cours de sport : boxe, capoeira, équitation, patin à glace, pour la première fois, il goûtait au luxe, sans rien donner en contrepartie.
On l’instruisait également, de gré ou de force. C’était là, l’unique condition à sa présence dans cette demeure, et au financement de ses activités sportive. On l’obligeait à lire, encore et toujours, lui qui avait toujours eu du mal avec ça.

Les années passèrent, Erwin avait quelque chose en tête, un projet important visiblement. Il avait besoin de Livaï pour l’aider. A quoi ? Enseigner aux jeunes évidemment.
Ouvrir toutes les voies possible et imaginable à la jeunesse, ne laisser aucun mur les séparer de leurs objectifs, faire en sorte de leur donner toutes les clés, pour ouvrir les portes qu’ils souhaitent déverrouiller.
Oui, Erwin Smith était bon pour faire de beaux discours. Pouvait-il lui refuser son aide ? A lui qui lui avait tout donné ? Pas vraiment. Et dans un sens, c’était un objectif honorable. Offrir à d’autres, qui furent peut-être dans une situation semblable à la sienne, une chance de s’en sortir.

Il fit donc les études nécessaires, et avec une licence en Langues Littératures et Civilisations Étrangères en poche, il était prêt pour enseigner, lorsqu’Erwin se lancerait dans dieu sait quoi. Il ne savait ni quand ni comment, mais ça arriverait, c’était une certitude.

Et un beau jour Erwin lui trouva un travail. A vrai dire, l’histoire semblait louche, le blond partait  sur une île, enseigner dieu sait quoi à des jeunes, venant d’on ne sait où. Visiblement, le petit brun était aussi du voyage. Pas qu’il aurait voulu qu’il en soit autrement cela dit. Et c’est ainsi qu’il décrocha un poste dans le MRS Highschool, un lycée privé, sortit du trou du cul de la terre, avec l’argent d’on ne sait quel connard. Erwin avait-il participé à sa construction ? Il n’en lâcha pas un mot en tous cas.
Quoi qu’il en soit, il se retrouvait professeur d’anglais, rien que ça.
Le longues et fastidieuses années l’attendaient, c’était certain.  





PSEUDO : Liesmith
AGE DU JOUEUR : 21 ans
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Mon petit doigt m'a dit qu'il avait tapé les codes pour le créer.
PRÉSENCE SUR LE FORUM : Régulière je suppose. ~
UN PTIT MOT ? : Shit
Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Oct - 3:29
Admin
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 27/10/2017
Localisation : Au lycée
Emploi : Etudiant

Inventaire
In my pocket:
Voir le profil de l'utilisateur
Félicitations ! Tu es validé(e) !

Ouaiiiiiiiiiiis Bravo ! -applaudit- MOI je lis ta fichette pendant que tu fais des "test de fucking polices" selon tes dires.
Parce que je suis quelqu'un de polie. Et que là tout de suite j'ai rien de mieux à faire.




Les portes du RP te sont maintenant ouvertes ! Avant tout n'oublie pas de signer le Règlement du Forum ainsi que le Règlement du Lycée.

Il est l'heure pour toi de créer ta petite Fiche de Liens, ainsi que ton Journal de Bord.

Tu peux dès à présent t'inscrire aux Intrigues en cours ou bien faire une Demande de RP.

Le Flood t'ouvres ses portes ! N'hésites pas à aller t'amuser par là !

Enfin passe jeter un coup d'oeil à la Gazette du Lycée !

Amuses toi bien !
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Oct - 11:52
Admin
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 27/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Wtf, Livaï à point. Mais qu'est-ce que tu m'as fait là ?
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Oct - 12:19
Admin
avatar
Messages : 92
Date d'inscription : 26/09/2017
Localisation : Inconnue
Emploi : Directeur de l'institut

Inventaire
In my pocket:
Voir le profil de l'utilisateur http://snk-highschool.forumactif.com
C'est le nom de famille que tu m'as demandé. :28:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNK ♦ High School :: Inscriptions :: Présentations :: Présentations validées-